Accueil Ambassade Le Service Consulaire
    Communiqués
    Liens Utiles
    Nous contacter

Le Gouvernement

Le Système Politique L'Economie Principaux Indicateurs Economiques Visiter l'Algérie Informations aux voyageurs

Investir dans le tourisme

l'Algérie

Position de l'Algérie

INFORMATIONS GENERALES


Superficie : 2 381 741 km².

Population : 36.4 Millions d'habitants au 1er janvier 2010.

Langue : Arabe (langue nationale et officielle), Tamazight (langue nationale).

Capitale : Alger.

Principales villes : Oran, Constantine, Annaba, Batna, Sétif, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Blida, Chlef, Sidi Bel Abbès, Djelfa, Biskra, El Oued, Tiaret, Béjaïa, Mostaganem, Tébessa, Ouargla, Ghardaïa, Béchar, Médéa, Jijel, Adrar, Hassi Messaoud, Tamanrasset.

Wilayas d'Algérie : L'Algérie est subdivisée administrativement en quarante-huit provinces appelées "wilayas". Ce sont les équivalents des Gouvernorats ou sujet de la Fédération en Russie. Le numéro porté par chaque wilaya se retrouve sur les plaques minéralogiques ainsi que dans les deux premiers chiffres des codes postaux.

L’Heure

En Algérie, l’heure est fixée à G.M.T + 1

Repos Hebdomadaire

Le repos hebdomadaire est fixé au vendredi et Samedi.

Les Fêtes Nationales et Légales

 1er Janvier : Jour de l’an.

 1er Mai : Fête du travail.

 5 Juillet : Fête de l’indépendance du 5 Juillet 1962 et de la jeunesse.

 1er Novembre : Anniversaire de la révolution 1 er Novembre 1954.

Les Fêtes Religieuses

Aid El Fitr : Fête de la rupture du jeûne du mois de Ramadhan.

Aid El Adha : Fête du sacrifice d’Abraham.

Awal Mouharem : Jour de l’an Hégirien.

Achoura : 10 ème jour du Moharem.

Mawlid En Nabaoui Echarif : Anniversaire de la naissance du Prophète Mohamed.

Services Téléphoniques

Services

Téléphones

Renseignements

19

Réclamations

18

Télégrammes téléphonés

13

Les Aéroports

L'Algérie compte 35 aéroports, dont 13 internationaux. Le plus important est l'Aéroport d'Alger avec une capacité, depuis 2006, de 6 millions de passagers/an.

La compagnie aérienne nationale, domine quant à elle le marché du transport aérien qui compte depuis son ouverture à la concurrence 8 autres compagnies privées. Elle dessert plusieurs lignes vers l'Europe, l'Afrique, le Canada, la Chine, le Moyen-Orient.

Villes  :

Téléphones

Aéroports Internationaux - Liste non exhaustive

Alger " Houari Boumedienne"

213 21 50 60 00

Adrar - "Belkebir"
Annaba - "Rabah Bitat"
Constantine - "Mohamed Boudiaf"
213 31 92 52 88
Hassi Messaoud - "Krim Belkacem "
Ghardaïa - "Moufdi Zakaria "

Oran - "Es Sénia"

213 41 41 07 50

Tamanrasset - "Akhamok Bey "

 

Aéroports Nationaux - Liste non exhaustive
Batna - "Mostepha Ben Boulaid"
213 33 87 01 60/87 03 05
Béjaïa - "Abane Ramdane"  
Jijel - "Ferhat Abbes "  
Sétif - "Aïn Arnat "  

Tindouf - "Aéroport de Tindouf"

 

Carte de Crédit

En Algérie, les cartes de crédit Visa, Mastercard, Eurocard et American express sont acceptées dans certains établissements hôteliers.

Monnaie

Le Dinar Algérien (DA) est la monnaie officielle de l'Algérie.

1 Euro () vaut environ 100 DA.

Il est possible de changer des devises dans les établissements financiers; la plupart des devises étrangères peuvent être changées au niveau des banques, des bureaux de changes et dans les ports et aéroports internationaux.

Taxes

La Taxe sur la Valeur Ajoutée TVA qui varie de 5 à 17% est prélevée sur la plupart des biens et services en Algérie, à laquelle s'ajoute une taxe touristique de 20 DA/J par personne.

Electricité

Les appareils électriques utilisés en Algérie fonctionnent sur 220/230 volts, avec des fiches de type européen.

Informations aux Voyageurs

Vaccin : Aucun vaccin n’est obligatoire pour se rendre en Algérie.

Hôtels : Alger dispose d’hôtels internationaux ; Sofitel, Sheraton, El Aurassi, El Djazaïr (ex Saint-George), l’hôtel International d’Alger (ex- Hilton), Mercure.  En savoir plus

Documents de voyage : Il est nécessaire d’avoir un passeport et un visa en cours de validité pour pouvoir se rendre en Algérie, sauf pour certains pays pour les ressortissants desquels il n´est pas exigé de visa.

Certains établissements hôteliers et commerces acceptent les paiements par carte de crédit internationale.

Effets et objets personnels : Le voyageur bénéficie au moment de son entrée en Algérie de la franchise des droits et taxes pour les effets et objets pour son usage personnel à l'occasion de son séjour à l'exclusion de toute marchandise importée à des fins commerciales.

Franchise douanière : Le voyageur bénéficie de l'admission en franchise de:

- 50 grammes de parfum ou de 0,5 litre d'eau de toilette
- 200 cigarettes ou 50 cigares ou 100 cigarillos
- 1litre d'alcool ou 2 litres de vin

Franchise temporaire : Les produits ci-après désignés, sous réserve qu'ils appartiennent au voyageur, sont admis en franchise temporaire: les vêtements personnels, les engins et articles de sport, une tente et les objets de camping, une embarcation de plaisance de moins de 5,5 mètres sans moteur, 2 appareils de photographie, un instrument de musique, une radio, une bicyclette.

Importation d'autres marchandises : En plus des produits importés en franchise douanière, le voyageur peut importer des produits dépourvus du caractère commercial, destinés à son usage personnel ou familial ou destinés à l'exercice d'une activité professionnelle n'impliquant pas de commercialisation en l'état. Ces produits sont soumis à une taxation forfaitaire. Cette procédure exclut les voitures automobiles, les tabacs et alcools, les bijoux, or et matières précieuses et les armes et munitions.

Formalités pour les véhicules : Les véhicules, caravanes, avions et embarcations sont admis en franchise temporaire. A cet effet, une carte touristique, valable trois mois, est délivrée à l'arrivée par les bureaux de Douanes. Le voyageur doit souscrire à une assurance frontière obligatoire. La carte internationale d'assurance n'est pas admise.

Importation de devises : Le voyageur peut importer, sans limitation dans le montant, des billets de banque ou autres moyens de paiement. Il est, toutefois, tenu de déclarer par écrit (sur un imprimé ad-hoc) les billets, moyens de paiement, bijoux en or, en platine ou en argent. Certains établissements hôteliers et commerciaux acceptent les paiements par carte de crédit.

La déclaration en douane : Le voyageur est tenu au moment de son entrée en Algérie de déclarer les marchandises importées et de s'acquitter des droits et taxes exigibles.

Cette déclaration est soit verbale soit sous forme écrite lorsque les marchandises présentées revêtent un caractère commercial.

Le dépôt en douane : Le voyageur peut demander que la marchandise importée soit mise en dépôt dans les magasins des douanes en attendant de s'acquitter des droits et taxes exigibles ou/et présenter l'autorisation administrative requise.

Le voyageur dispose, dans ce cas de (2) deux mois pour procéder au dédouanement.
Ce délai peut aller jusqu'à (4) quatre mois pour les marchandises soumises à une autorisation administrative spéciale.

Les voyageurs à l'entrée et/ou à la sortie de l'Algérie

Le Système Politique

Le système politique en Algérie* est organisé par la Constitution révisée et adoptée par référendum en novembre 1996.

*: Textes fondateurs de la République

Cette ‘‘loi fondamentale’’ qui énonce ‘‘les principes généraux régissant la société algérienne’’ consacre la séparation des pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire) et le multipartisme.

1. Principes généraux

  • L’Algérie est une ‘‘République Démocratique et Populaire’’.

  • L’Islam est religion d’Etat.

  • L’Arabe est la langue nationale et officielle.

Une révision constitutionnelle intervenue en 2002 consacre Tamazight en tant que langue nationale.

Les droits et libertés fondamentales des citoyens sont garantis et protégés, notamment l’égalité devant la loi ‘‘sans discrimination aucune pour cause de naissance, de race, de sexe, d’opinion ou de toute autre condition ou circonstance personnelle ou sociale’’, les libertés de conscience, d’opinion, d’expression et d’association. De ce fait, le droit de créer des partis politiques et des associations est reconnu.

Toutefois, ce droit ne peut être invoqué pour porter atteinte aux libertés fondamentales, aux valeurs et aux composantes fondamentales de l’identité nationale (l’Islam, l’Arabité et l’Amazighité), à la sécurité nationale, à l’intégrité territoriale, à l’indépendance du pays et à la souveraineté du peuple ainsi qu’au caractère démocratique et républicain de l’Etat. En outre, aucun parti politique ne peut être fondé sur une base religieuse, linguistique, raciale, de sexe, corporatiste ou régionale. Est également proscrit le recours à la violence et à la contrainte.

La reconnaissance explicite de ce droit a permis la création de plusieurs partis politiques qui représentent différentes sensibilités. Ils sont une trentaine aujourd’hui.
Ce multipartisme s’est reflété au niveau des différentes institutions de l’Etat notamment celles issues d’élections comme le Parlement.

2. L’organisation des pouvoirs

La Constitution consacre la séparation des pouvoirs : le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif et le pouvoir judiciaire.

A. Le Pouvoir EXECUTIF.

Il est incarné par le Président de la République, Chef de l’Etat et par le Gouvernement.

Le Président de la République est élu au suffrage universel, direct et secret pour un mandat de cinq ans, renouvelable. Révision Constitutionnelle de 2008

Il est également le Chef suprême des Forces armées, il ‘‘arrête et conduit la politique extérieure de la Nation’’, nomme le Premier Ministre et met fin à ses fonctions’’. Il dispose aussi du pouvoir de nomination aux autres fonctions supérieures de l’Etat.

B. Le Pouvoir LEGISLATIF.

Le pouvoir législatif est exercé par un Parlement composé de deux chambres:

    • l’Assemblée Nationale Populaire (chambre basse),

    • et le Conseil de la Nation (chambre haute).

  • L’Assemblée Populaire Nationale: L’Assemblée Populaire Nationale est élue pour une durée de cinq ans. Ses membres sont élus au suffrage universel, direct et secret. Ils disposent d’un mandat national. Le nombre de sièges est de 389 (dont 8 réservés aux nationaux résidant à l'étranger, répartis en 48 circonscriptions électorales pour ce qui est des élections à l'intérieur du pays, et en 6 zones pour l'élection des membres représentant la communauté émigrée).

La composante actuelle de l’APN, issue des élections de mai 2007, comprend 21 formations politiques et 33 députés indépendants.

  • Le Conseil de la Nation: Le Conseil de la Nation a une représentation mixte dans la mesure où 2/3 de ses membres sont élus au suffrage indirect et secret parmi les membres des Assemblées Populaires Communales et des Assemblées Populaires de Wilaya (département ou préfecture). 1/3 est désigné par le Président de la République parmi les personnalités et compétences nationales dans les domaines scientifique, culturel, professionnel, économique et social. Le nombre de membres du Conseil de la Nation est égal à la moitié, au plus, des membres de l’Assemblée Nationale Populaire. Le mandat du Conseil de la Nation est de six (06) ans. Sa composante est renouvelable par moitié tous les 03 ans.Le dernier renouvellement est intervenu en décembre 2006.

C. Le Pouvoir JUDICIAIRE.

L’article 138 de la Constitution consacre l’indépendance du pouvoir judiciaire dont la fonction première est de ‘‘protéger la société et les libertés et de garantir la sauvegarde de leurs droits fondamentaux’’.

Les principaux organes de la justice sont les suivants :

  • La Cour Suprême, organe régulateur de l’activité des cours et tribunaux.

  • Le Conseil d’Etat, organe régulateur de l’activité des juridictions administratives.

  • La Cour Suprême et le Conseil d’Etat assurent l’unification de la jurisprudence à travers le pays et veillent au respect de la loi.

  • Le Tribunal des Conflits, organe chargé du règlement des conflits de compétence entre la Cour Suprême et le Conseil d’Etat.

Par ailleurs, l’article 158 de la constitution prévoit l’institution d’une Haute Cour de l’Etat ‘‘pour connaître des actes pouvant être qualifiés de haute trahison du Président de la République, des crimes et délits du Chef du Gouvernement, commis dans l’exercice de leur fonction’’.

D. La Fonction de CONTROLE.

La fonction de contrôle est assumée en vertu de la Constitution par les Assemblée élues (articles 159 à 162).

L'article 163 institue le Conseil Constitutionnel "chargé de veiller au respect de la Constitution" qui "veille, en outre, à la régularité des opérations de référendum, d'élection du Président de la République et d'élections législatives" et "proclame les résultats de ces opérations".

Il est saisi par le Président de la République, le Président de l'Assemblée Populaire Nationale ou le Président du Conseil de la Nation pour se prononcer sur la constitutionnalité des traités, lois et règlements.

Le Conseil Constitutionnel est composé de neuf membres. Le Président du Conseil Constitutionnel est désigné par le Président de la République pour un mandat unique de six ans.

E c o n o m i e

Aspects historiques. Historiquement, l’économie algérienne a connu une évolution qualitative passant d’une économie essentiellement agricole au temps de la colonisation française, à une économie où l’industrie a pris une place non négligeable du fait de la politique d’industrialisation menée au lendemain de l’indépendance.

Les impératifs de modernisation de l’économie. Après avoir été régie, pendant plus de vingt ans, selon les règles de la planification et de la centralisation, l’économie algérienne s’est progressivement libéralisée depuis 1990. Cette libéralisation trouve son fondement légal dans l’article 37 de la Constitution qui stipule que ‘‘la liberté de commerce et de l’industrie est garantie’’.

Ainsi, les instruments juridiques et réglementaires instituant l’économie de marché ont été progressivement mis en place. L’acte d’investir en Algérie est totalement libre, sans entrave aucune, aussi bien pour le citoyen algérien que pour les ressortissants étrangers (personnes physique et morales).

La liberté d’investissement est consacrée dans l’ordonnance N° 01 – 03 du 20 août 2002 relative au développement de l’investissement. Ce texte prévoit le schéma relatif aux mesures incitatives (dispositions générales et dispositions dérogatoires) ainsi que les organes chargés du développement et de la promotion des investissements. Les dispositions de cette ordonnance sont des plus libérales et des plus attractives.

Loi de Finances 2011

1. Les mesures incitatives

A. Les MESURES GENERALES

  • Application d’un tarif réduit des droits de douanes pour les équipements importés ayant un lien direct avec l‘investissement réalisé ;

  • Exemption de la TVA pour les biens et services entrant directement dans l’investissement réalisé ;

  • Transfert de l’exemption de taxes pour toute assiette immobilière acquise dans le cadre de l’investissement.

B. Les MESURES PARTICULIERES s’appliquent à :

  • tout investissement réalisé dans des zones qui nécessitent un soutien particulier de l’Etat pour leur développement,

  • projets présentant un intérêt particulier pour l’économie nationale notamment, ceux utilisant des technologies écologiquement propres pour la protection des ressources naturelles, l’économie d’énergie en vue d’assurer un développement durable.

Ces mesures concernent :

  • l’exemption de taxes pour les assiettes immobilières,

  • l’application d’un tarif réduit pour les actes constitutifs,

  • la prise en charge totale ou partielle par le Gouvernement des dépenses induites par les travaux d’infrastructures nécessaires à la concrétisation du projet,

  • l’exemption de la TVA pour les biens et services entrant directement dans la réalisation du projet qu’ils soient importés ou acquis sur le marché national,

  • l’application du tarif réduit des droits de douanes pour tout bien importé entrant dans la réalisation du projet.

Une fois le projet d’investissement réalisé, celui-ci bénéficie des mesures suivantes :

  • Exemption de la taxe sur les revenus et les bénéfices sur une période de 10 années d’activité effective ;

  • Exemption de l’impôt foncier sur l’assiette entrant dans le cadre de l’investissement réalisé sur un période dix ans à compter de la date d’acquisition.

2. Les organes chargés du développement et de la promotion des investissements

En vertu de l’ordonnance N° 01 – 03 du 20 août 2002, un Conseil National de l’Investissement et une Agence Nationale pour le Développement de l’Investissement (ANDI) sont mis en place. Ces deux organes sont placés auprès du Chef du Gouvernement.

CONSEIL NATIONAL de l’INVESTISSEMENT: il est chargé, entre autres missions:

  • d’élaborer la stratégie et les priorités en matière d’investissements,

  • de proposer les mesures incitatives en fonction des changements de circonstances,

  • d’encourager et de promouvoir les institutions et instruments financiers pour le financement des investissements.

ANDI. AGENCE NATIONALE pour le DEVELOPPEMENT de l’INVESSTISSEMENT: est une entreprise publique à caractère administratif avec les objectifs suivants:

  • promouvoir, faciliter et développer l’investissement ;

  • aider les investisseurs dans la mise en œuvre de leurs projets ;

  • faciliter la création d’entreprises nouvelles ;

  • administrer les mesures incitatives ;

  • gérer le Fonds de soutien de l’Investissement ;

  • gérer l’aspect lié au foncier et à la propriété.

Le siège de l’Agence se trouve à Alger. Des bureaux régionaux sont implantés sur tout le territoire national.

Documentation:

3. L’économie algérienne par les chiffres

En 2010, l'économie algérienne a continué à enregistrer des résultats positifs.

Principaux indicateurs économiques de l’Algérie

2009 – 2010



Produit Intérieur Brut

2009

2010

MDS da

10.017,50

11.092,40

MDS $

137,9

159

Taux de Croissance

2009

2010

PIB (%)

2,4

4,0*

PIB HH (%)

9,3

6,0*

PIB per capita us $

3.986

4.187

PIB per capita da

289.554

311.584

Source : Office Nationale des Statistiques (ONS)

(*) prévisions LFC

Commerce Extérieur (Millions $)

Fin Octobre

Importations (caf)

33.334

32.821

Exportations

36.127

46.916

dont Hydrocarbures

35.290
45.515

hors Hydrocarbures

1.000
1.290

Balance Commerciale

2.793

14.095

Source : Ministère des Finances.

 

Prix Moyen du Pétrole Brut

Fin Octobre

Prix Moyen du Baril – us $/Baril

59,12

77,84

Source : Ministère de l’Energie et des Mines

 

Réserves de Change

Fin Juillet

Millions us $

144.363

150.294*

(*) 152 mds $ en 2010 contre 4,4 mds $ en 1999

Taux de Change

Fin Novembre

Taux de Change Moyen da/$

72,62

74,41

Taux de Change Fin de Période da/$

72,19

74,43

Taux de Change Moyen da/€

100,79

98,91

Taux de Change Fin de Période da/€

108,75

101,47

Source : Banque d’Algérie.

 

Operations du Trésor (Millions da)

Fin Septembre

Recettes Budgétaires

2.812.962

2.733.020

Fiscalité Pétrolière

1.750.736

1.501.700

Ressources Ordinaires

1.062.226

1.231.320

Dépenses Budgétaires

3.103.935

3.304.411

Fonctionnement

1.754.973

1.982.478

Equipement

1.348.962

1.321.933

Solde Global du Trésor

- 380.053

- 721.721

 

Les hydrocarbures continuent de représenter l’essentiel des recettes d’exportation avec 97,5% du Total



Dette Publique

Fin Aout

Encours Dette Publique Extérieure mds $

0,48

0,45*

Encours Dette Publique Extérieure mds da

705,9

980,7

Source : Ministère des Finances.

(*)contre 4,4 mds $ en 1999

Taux d’Inflation (%)

Fin Novembre

Moyenne N mois/ N mois

5,74

4,02

Glissement Annuel

5,94

3,43

Source : Office Nationale des Statistiques (ONS)

 

Population

2009
2010

Population Totale (millions)

35,2

36,3

Croissance de la Population (%)

1,96

-

Population de (-) de 30 ans

59,93

-

Population 15 – 59 ans (%)

64,4

-

Source : ONS / Ministère des Finances.

 

Emploi

4 eme Trimestre

Population Active (en millions)

11.544

10.812

Population en Chômage (en milliers)

1.072

1.076

Taux de Chômage

11

10

Taux de Chômage par Tranche d’Age

Moins de 20 ans

23,2

23,2

20 – 34 ans

15,61

15,65

35 – 49 ans

3,47

3,19

50 – 59 ans

2,23

1,78

Source : ONS

 

 


Ministère des Finances

Ministère du Commerce

Chambre Algérienne de Commerce et d'Industrie CACI

Centre National du Registre de Commerce (CNRC)

4. Les produits à l’exportation

La politique économique suivie depuis les années 90 tend à promouvoir les exportations hors hydrocarbures afin de diversifier l’économie et d’assurer une croissance qui ne dépend pas des seuls hydrocarbures, ressources non renouvelables.
L’Algérie exporte aujourd’hui quelques produits agricoles de qualité : vins, dattes. Il y a lieu de souligner qu’elle a repris ses exportations de fruits et légumes frais après une rupture de près de 30 ans.

Agence Nationale de Promotion du Commerce Extérieur (ALGEX)

Société algérienne des foires et exportations (SAFEX)

Algérie, la destination méditerranéenne

L’Algérie est un vaste pays qui s’étend sur une superficie de 2 381 741 km². Elle est, après le Soudan, le pays le plus étendu d’Afrique et des pays arabo-musulmans. Elle possède de nombreux atouts touristiques.  

http://www.amb-algerie.fr/images/Littoral%20de%20Chenoua%20%28Tipaza%29.jpg Littoral du Chenoua (Tipaza)

 

Elle jouit en effet d’un magnifique littoral méditerranéen long de 1200 km et d’un relief des plus contrastés constitué de plaines, de hauts plateaux, de chaînes montagneuses et d’une immense étendue désertique de 2 millions de km². La variété de son relief, la clémence de son climat son ensoleillement quasi permanent font d’elle une destination touristique attrayante et fortement appréciée.

En tant que carrefour des mondes méditerranéens, musulmans et africains, l’Algérie abrite nombre de sites numides, romains (à l’est de la l’ancienne Maurétanie, dans les Aurès et au Nord de l’ancienne Numidie). 07 monuments et sites algériens sont inscrits au patrimoine mondial : Tassili n’Ajjer, dans les wilayas de Tamanrasset et Illizi, Djamila dans la wilaya de Sétif, la Vallée du M’ zab wilaya de Ghardaïa, la Casbah d’Alger, la Kalaa de Béni Hamad dans la wilaya de M’ Sila, Timgad dans la wilaya de Batna et Tipaza dans la wilaya de Tipaza.

Plusieurs types de tourisme peuvent y être pratiqués:

  • Tourisme côtier.
  • Tourisme de plein air et de montagne.
  • Tourisme thermal.
  • Tourisme culturel.
  • Tourisme saharien, etc...

Notons que les autorités algériennes ont défini 174 zones d’expansion touristique réparties sur tout le territoire national et qu’une véritable stratégie de développement durable du tourisme en Algérie aux horizons 2010, a été arrêtée.

 

http://www.amb-algerie.fr/images/Kabylie%20-%20Montagne%20eneig%C3%A9e.jpg Montagne enneigée (Kabylie)

 

http://www.amb-algerie.fr/images/Desert%20tahaggart.jpg Désert du Hoggar (Tahagart)
 

 

http://www.amb-algerie.fr/images/MsSpacer.gif

http://www.amb-algerie.fr/images/MsSpacer.gif

http://www.amb-algerie.fr/images/MsSpacer.gif

Documents de référence

puce

Décret exécutif n° 06-155 du 13 Rabie Ethani  1427 correspondant au 11 mai 2006 fixant les conditions et modalités d’exercice du commerce des biens culturels mobiliers non protégés, identifiés ou non identifiés.
[ Lire le texte ][page 5]

puce

Décret exécutif n° 03-323 du 9 Chaâbane 1424 correspondant au 5 octobre 2003 portant modalités d’établissement du plan de protection et de mise en valeur des sites archéologiques et de leur zone de protection (PPMVSA). [page 12]
[ Lire le texte ]

puce

Décret exécutif n° 03-297 du 13 Rajab 1424 correspondant au 10 septembre 2003 fixant les conditions et les modalités d’organisation des festivals culturels.
[ Lire le texte ][page 12]

puce

Ordonnance  n° 67-281 du 20 décembre 1967 relative aux fouilles et à la protection des sites et monuments historiques et naturels.
[ Lire le texte][page 50]

http://www.amb-algerie.fr/images/MsoPnl_sh_b_52.jpg

http://www.amb-algerie.fr/images/MsSpacer.gif

http://www.amb-algerie.fr/images/MsoPnl_sh_r_51.jpg

http://www.amb-algerie.fr/images/MsSpacer.gif

Investir dans le secteur du tourisme algérien

L´Algérie possède des potentialités réelles qui lui permettent de devenir une destination touristique de qualité.

Ses côtes classées parmi les plus belles au monde, ses montagnes verdoyantes, son vaste désert aux dunes ondoyantes et son riche patrimoine et culturel constituent autant d´atouts pour le développement de différents types de tourisme, saharien, balnéaire, et thermal.

Ces dernières années, l´Etat algérien œuvre à l´Essor du secteur du tourisme et a dans ce cadre mis en place tout un dispositif de mesures incitatives pour encourager les investissements dans ce domaine.

Le plan de développement national du tourisme, nommé Schéma Directeur d’Aménagement Touristique (SDAT), lancé en 2008, constitue le cadre stratégique de référence pour la politique touristique de l´Algérie.

Ce plan, qui vise à accroître le nombre de touristes pour atteindre 2,5 millions en 2015 et 20 millions en 2025, comporte cinq piliers majeurs: promouvoir l’Algérie comme destination touristique de premier choix, développer des pôles touristiques d’excellence, introduire des contrôles de qualité, encourager les partenariats public-privé et attirer des investissements.

Aussi, dans le moyen terme, le SDAT s´est st fixé comme objectif la réalisation de 75.000 lits dont 42.000 en haut de gamme et la formation de 40.000 professionnels dans le secteur.

Le Schéma Directeur d'Aménagement Touristique 2025:

http://www.algerianembassy.it/site-home/tourisme_file/tourisme_culture/puce.gif Télécharger le Livre 1 : "Le diagnostic : audit du tourisme algérien"

http://www.algerianembassy.it/site-home/tourisme_file/tourisme_culture/puce.gif Télécharger le Livre 2 : "Le plan stratégique: les cinq dynamiques et les programmes d'actions touristiques prioritaires"

http://www.algerianembassy.it/site-home/tourisme_file/tourisme_culture/puce.gif Télécharger le Livre 3 : "Les sept pôles touristiques d'excellence"

http://www.algerianembassy.it/site-home/tourisme_file/tourisme_culture/puce.gif Télécharger le Livre 4 : "La mise en œuvre du SDAT 2025 : Le plan opérationnel"

http://www.algerianembassy.it/site-home/tourisme_file/tourisme_culture/puce.gif Télécharger le Livre 5 : "Les projets prioritaires touristiques"

Principales étapes pour lancer un projet d'investissement

 

En savoir plus :

http://www.algerianembassy.it/site-home/tourisme_file/tourisme_culture/puce.gif Ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Environnement  et  du Tourisme: http://www.mta.gov.dz

http://www.algerianembassy.it/site-home/tourisme_file/tourisme_culture/puce.gif Office National du Tourisme : http://www.ont-dz.org/

http://www.algerianembassy.it/site-home/tourisme_file/tourisme_culture/puce.gif Entreprise Nationale Algérienne du Tourisme: http://www.onat-dz.com/

http://www.algerianembassy.it/site-home/tourisme_file/tourisme_culture/puce.gif Portail de la Société Touring Voyages Algérie: http://www.touring-algerie.com

http://www.algerianembassy.it/site-home/tourisme_file/tourisme_culture/puce.gif Portail du Tourisme et de l'Artisanat Algérien: http://www.algeriantourism.com/index.php

 

M.A.E Algérie Ministère des Affaires Etrangères

Le 1er recensement économique 2011

Salons Expo